Projectimage

Première interview après les licenciements chez ArenaNet

Eurogamer a publié un article sur une première interview après les licenciements au sein d'ArenaNet. Robert Purchese s’est entretenu avec deux développeurs d’ArenaNet lors de la convention EGX Rezzed 2019 à Londres. Dans ce billet, vous trouverez un résumé des déclarations traduites en français.

Première interview par Eurogamer après les licenciements chez ArenaNet

Une interview du journaliste Robert Purchese de Linsey Murdock et Andrew Gray. Tous deux sont employés par ArenaNet depuis plus de 13 ans en tant que concepteur de jeux.

ArenaNet n'a pas officiellement commenté le licenciement d'un tiers de son effectif depuis février. Mais, depuis que le studio a publié l'annonce d'un nouvel épisode lors de la EGX Rezzed 2019 et lancé une campagne publicitaire récente en Amérique du Nord et en Europe, il existe également une première information interne.

Traitement respectueux lors des licenciements

Linsey rapporte que ces derniers mois ont été une période difficile pour les employés restants. Pour tous, ArenaNet est devenu une seconde famille et certain couples se sont même créée au sein d'Arenanet. Avec le licenciement de 143 employés, beaucoup de choses ont changé dans la vie privée de ces derniers. ArenaNet employait des couples et, à cause des licenciements, il est arrivé que l’un des deux ait dû quitter le studio. Fort heureusement, tous ceux concernés ont eu un jour de congé pour parler, se revoir et digérer les événements. Depuis lors, on sent que le bâtiment est plus vide, dit Linsey.

Bien que Linsey et Andrew ne donnent pas de détails du déroulement précis des événements, l'auteur de l'article suggère que ceux donnés par Kotaku il y a quelques mois sont justes. Cependant, Linsey et Andrew félicitent ArenaNet pour avoir géré cette restructuration avec compassion ce qui est inhabituel au regard de ce qui se passe dans d'autres entreprises.

Elle cite en contre-exemple l'histoire d'une personne qui avait été licenciée (d'une autre compagnie), laissant des trous dans le mur et d'autres qui furent escortées par des gardes armés vers l'extérieur des bâtiments tandis que, chez Arenanet, les employés se sont enlacés et ont pleuré ensemble. Ils ont essayé de se soutenir et de s'entre-aider dans leur recherche d'un nouvel emploi. Ce processus est toujours en cours et tout le monde essaie d'être aussi utile que possible.

Ils ont été particulièrement touchés par le soutien de la communauté qui est passé via Twitter sous le hashtag #Love4ArenaNet. Jennifer Scheurle, conceptrice de jeux en chef, a partagé l'image d'un mur de sa maison avec des messages de soutien de la communauté.

L'avenir d'ArenaNet et de Guild Wars 2

L'information selon laquelle deux projets au sein de l'entreprise inconnus du grand public seraient la raison qui a conduit aux licenciements est connue. Ceci était un point crucial de la restructuration qu'a entrepris NCSoft West. Malgré cela, les jeux Guild Wars et Guild Wars 2 ne seront pas touchés et il n'y aura pas d'effet sur le contenu futur du jeu. Devant l'insistance du journaliste, un employé des relations publiques d'ArenaNet a déclaré : "Les employés ont été retirés de leur projet en cours sur Guild Wars 2 afin de travailler sur les projets non annoncés par le studio. Maintenant, nombre d'entre eux sont de retour." Lorsqu'on lui a demandé si tant d'employés de Guild Wars avaient dû quitter la boîte, Linsey s'est interposée et a expliqué que le nombre des employés travaillant sur Guild Wars 2 est resté constant.

Qu'est-ce que cela signifie pour le contenu du jeu ?

Le nouvel épisode 6 "Guerre éternelle" est annoncé et une nouvelle monture, "Cielécaille" (traduction non-officielle), entrera en jeu. Il a également été dit qu'une cinquième saison du Monde vivant est planifiée et suivra directement la saison 4. Le développement suit son cours.

Elle considère cette saison comme une opportunité pour l'équipe de prendre du recul. Est-ce que la saison 5 du monde vivant est développée parce que c'est comme ça que Arenanet gère le monde vivant depuis deux saisons ? Ou est-ce que l'équipe doit se renouveler et essayer quelque chose d'un peu différent ? Ils reprennent pour cela des commentaires de la communauté qui a demandé que quelque chose change et que le contenu des épisodes ne devienne pas trop formel. Ils ont donc profité pour s'en servir comme base pour prendre de nouvelles bonnes résolutions. Linsey a déclaré que Guild Wars 2 était toujours très au top, que les développeurs croient toujours au jeu et qu'il est en bonne santé.

Elle poursuit en affirmant qu’une baisse de l'audience au fil des années est naturelle dans tous les jeux mais, qu’avec les microtransactions, le jeu arrive à se financer.

Est-ce qu'un Guild Wars 3 pourrait voir le jour ?

En réponse à cette question, l'employé des relations publiques répond que la boîte a toujours travaillé sur d'autres projets et qu'elle le fait toujours. C’est ce que chaque studio fait, ajoute Linsey. C'est la seule façon de rendre le studio sûr pour l'avenir.

Et interrogée sur les projets annulés, Linsey a répondu de les considérer comme suspendus.

Andrew Gray interpelle et dit clairement qu'il ne faut pas considérer que les employés restants devraient maintenant travailler plus pour compenser la pénurie de main-d'œuvre au sein du studio. Il ne faut pas que les frais soient facturés aux employés restant. Andrew souligne qu'il faut éviter que les employés ne s'épuisent en raison d'une fausse ambition, même s'ils aiment tellement le jeu qu'ils veulent travailler plus.

Rédaction : Myalesca
Remerciements : Reegar
Correction : Nico Le Ch'ti - Brume

interview GW2 Guildwars 2 Gray Murdock guerre licenciement eurogamer linsey andrew

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !