Splashscreen

Torchlight III

J’ai de bons souvenirs de Torchlight I et II, même si je n’y ai pas joué tant que ça. J’y ai d’ailleurs joué bien avant qu’ils soient disponibles sur Steam ou l’Epic Games Store. Pour Torchlight III, mon sentiment est un peu différent ...

Présentation du jeu

Splashscreen

Genre : Hack’n’slash
Développeur : Echtra Inc.
Éditeur : Perfect World
Plateforme : Steam, PS4, Xbox One, Switch
Testé sur : Windows (Shadow PC)
Langues : Anglais (+ 9 autres)
Date de sortie : 16 octobre 2020

Acheter sur Steam

Bande-annonce

Démo, alpha, bêta

Ce nouvel opus, je me souviens en avoir entendu parler en août 2018 à la Gamescom, ils avaient un stand là-bas, même si je n’ai pas eu l’occasion d’y faire un tour. À cette époque, nous le connaissions encore sous le nom de “Torchlight Frontiers”.

Si les deux premières bêtas fermées n’ont duré que le temps d’un week-end et étaient sous NDA (clause de confidentialité), à partir de la 3e alpha fermée (5 mars 2019), les joueurs y ayant accès ont pu partager avec les autres captures d'écran, images et vidéos.

Dès que les inscriptions ont été lancées pour l’accès à la phase d’alpha, j’ai sauté sur l’occasion et je me suis inscrit. J’ai reçu mon accès le 23 mai 2019, c’était donc l’alpha 3, celle sans clause de confidentialité. J’y ai joué très rapidement et j’ai même organisé un stream sur ma propre chaîne à l’époque.

Ce qui était marquant, outre les bugs, c’était que les développeurs semblaient très à l’écoute des retours des joueurs et communiquaient très largement sur les mises à jour suivantes ainsi que sur les focus, notamment par les actualités de leur site, Discord, ou encore des diffusions en direct sur Twitch. Ce qui a confirmé qu’ils étaient à l’écoute, par exemple, courant janvier 2020, après quinze mois d’alpha fermée : le jeu change de nom pour Torchlight III, une bêta est annoncée pour bientôt, le principe de progression horizontale est abandonné, le modèle économique change (plus de free-to-play ni de boutique en jeu avec microtransactions), le jeu passe sur Steam.

Toute une histoire

Si j’ai joué aux différents Torchlight, je n’ai aucun souvenir du contenu de l’histoire. Je me souviens des différentes classes et de son genre bien marqué de hack’n’slash, mais c’est tout. Dans cette nouvelle édition, même constat. Je n’ai pas compris l’histoire, je sais juste que j’ai des quêtes à réaliser, des monstres à taper et du loot à récupérer. Je suis donc incapable de vous en faire un résumé. Mais est-ce que c’est important ?

Mother 1

Mage du crépuscule, Forgé, Ferrailleur, Tireur

Quelque chose que j’ai toujours apprécié dans la série Torchlight, c’est que les classes sont un peu différentes de ce que nous pouvons jouer habituellement (mage, guerrier, voleur, …). Même si leur rôle s’en rapproche souvent, je trouve le gameplay souvent intéressant. Mais ce n’est pas parfait, il manque encore un petit quelque chose. Par exemple, le mage du crépuscule est présenté comme un personnage qui joue avec deux puissances opposées, la lumière et les ténèbres, et qui doit prendre garde à maintenir cet équilibre ; je ne suis peut-être pas allé suffisamment loin pour l’observer, mais je n’ai jamais vraiment ressenti cette dualité, cette limite, comme j’ai pu le ressentir rapidement avec le Forgé et son système de pression.

Fonctionnalités

Que nous offre donc cette nouvelle édition ?

  • Principalement un mode en ligne et hors ligne (même s’il semble que la fonctionnalité existait déjà avant je n’avais jamais eu l’occasion de l’expérimenter)
  • L’ajout d’un fort, à savoir une instance personnelle (housing) que vous pouvez personnaliser (décors, ateliers, coffre) et améliorer après l’avoir débloqué lorsque vous faites votre histoire (il faut nettoyer la zone des monstres présents).

Et … c’est à peu près tout, je crois. Il faudra noter quand même un principe de pass disponible dans beaucoup d’autres jeux, qui en fonction de votre progression et de votre temps de jeu vous permet de débloquer diverses récompenses, une relique qui vous offre des super-pouvoirs. Nous retrouvons aussi les familiers, en nombre, peut-être un peu trop important ...

Pour en revenir à votre fort, vous pouvez le personnaliser avec des décorations, des ateliers d’artisanats pour transformer les ressources que vous récoltez sur les cartes, des autels pour y sacrifier des objets et obtenir des bonus liés à votre compte, des statues pour sauvegarder votre garde-robe …

Bien démarrer sur Torchlight III

La première chose à faire, lorsque vous lancez le jeu et que vous avez créé votre personnage, c'est de changer l’attribution des touches si vous êtes sur un clavier français, pour éviter d’avoir à changer la langue du clavier de votre PC. Sinon, vous ne pourrez lancer aucune compétence…

Pour la classe, faites selon vos préférences de gameplay (corps-à-corps ou distance, dégâts bruts ou magiques). Personnellement, j’ai une petite préférence pour le mage du crépuscule. Si vous avez besoin d’aide pour trouver un bon build, j’ai découvert, seulement en rédigeant cet article, que sur le site officiel, dans la rubrique actualités, était proposé un build par classe (j’aurais préféré en avoir connaissance avant, puisque je ne savais pas trop comment dépenser mes points …). Les voici :

Autre conseil : dès que vous voyez une ressource à récolter, faites-le ! Ne perdez pas l’habitude que vous devez déjà avoir sur Guild Wars 2. Vous pourrez ensuite les transformer dans votre fort pour l’améliorer.

Et pour finir, parce que j’ai eu beaucoup de mal au début : ne vous fiez pas à votre sens de l’orientation ! Les cartes sont générées de manière aléatoire, et donc : la sortie vers la carte suivante qui était à l’est dans une instance peut se trouver au nord dans une autre version de cette instance. Retenez seulement le nom de la carte sur laquelle vous souhaitez aller et celles intermédiaires et prenez le bon portail dès que vous le trouvez.

Full duskmage 1

Résumé des étapes du projet

J’ai tenté de réunir un maximum d’informations sur les différentes étapes importantes du développement du projet Torchlight III, aidé d’articles publiés sur internet, de la rubrique actualité du site officiel et des différents e-mails reçus suite à mon inscription à la bêta.

Project 2020 10 22 09 10 am 1

Disponibilité des Torchlight

Pendant cette longue phase de développement, les précédentes éditions ont été remises sur le devant de la scène, notamment grâce à l’Epic Games Store où Torchlight, en juillet 2019 et Torchlight II en juillet 2020 ont été offerts. Il faut aussi noter la disponibilité de Torchlight II sur Switch, auquel j’ai joué … quelques minutes...

Opus/Plateforme Steam Xbox One PS4 Switch
Torchlight I
27 octobre 2009
✔️ ✔️
Torchlight II
20 septembre 2012
✔️ ✔️ ✔️ ✔️
Torchlight III
13 octobre 2020
✔️ ✔️ ✔️ ✔️

 

On aime

  • Les graphismes qui restent fidèles à la série
  • Le gameplay des nouvelles classes
  • La communication claire et ouverte pendant la phase de développement

On n'aime pas

  • La difficulté pour se repérer et naviguer d’une zone à l’autre
  • Le manque de voix en français
  • L’immersion quasi inexistante dans l’histoire de cet opus

Rédaction : Thoanny
Correction : Brume & Deathmortus
Sources :

 

découverte torchlight torchlight III torchlight 3 stream Twitch ps4 switch nintendo Playstation

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire