Keyvisu logo

The Almost Gone

The Almost Gone est un point’n’click au premier abord poétique, et qui devient de plus en plus sombre au fur et à mesure que nous comprenons l’histoire du personnage principal que nous incarnons : une jeune femme, dont les parents semblent séparés.

Keyvisu logo

The Almost Gone

Genre : Point'n'click
Développeur : Happy Volcano
Éditeur : Playdigious, X.D. Network Inc.
Plateforme : Windows, Mac, Android, iOS, Switch
Testé sur : Windows
Langues : Français, anglais (+ 11 autres)
DRM : Steam
Date de sortie : 25 juin 2020

Acheter sur Steam

Trailer

Il est sorti le 25 juin dernier, disponible sur Windows, Mac, iOS, Android et Nintendo Switch, et a été développé par Happy Volcano et distribué par l’éditeur français Playdigious (Dead Cells, Dungeon of the endless, Evoland I & II, Mini Metro) et X.D. Network Inc.

House onlytile globe
House onlytile livingroom bookshelves

Découpé en cinq chapitres divisés en plusieurs saynètes isométriques dont il est possible de modifier l’angle de vue pour parfois accéder à des objets interactifs, vous devez résoudre les différentes énigmes pour avancer dans l’histoire et comprendre qui étaient réellement vos parents et découvrir leur passé. Votre objectif principal : rejoindre la cabane dans l’arbre, où vous vous êtes toujours sentie en sécurité. En trois à quatre bonnes heures, vous serez un peu déprimé et aurez terminé cette belle et sombre aventure.

En soi, les énigmes ne sont pas très difficiles à comprendre, si vous êtes logique et avez un bon sens de l’observation (ou si comme moi, vous prenez note de toutes les informations qui vous paraissent utiles). Si vous avez l’impression d’être bloqué, il suffit simplement de continuer votre exploration : vous trouverez sûrement un nouvel élément pour vous aider à avancer.

Tag screen 06

Ce qui m’a attiré en premier vers ce jeu, c’est son aspect graphique et son interface minimaliste, dont je suis très fan. Dès les premières minutes, j’ai été absorbé par son histoire, dans cet univers qui semble figé dans le temps. Même si l’histoire est triste, j’ai vraiment passé un très bon moment à découvrir The Almost Gone. Une histoire, composée par l’écrivain bruxellois Joost Vandecasteele, d’ailleurs si bien écrite, qu’elle laisse une grande place à l’interprétation personnelle. Et une fin qui nous laisse sur notre faim : beaucoup de questions restées sans réponses, qui appellent à quelques tableaux supplémentaires.

Replay

On aime

  • L'aspect graphique minimaliste et isométrique.
  • La fluidité pour la résolution des énigmes.
  • Les éléments de l'histoire qui laissent place à l'immagination.

On n'aime pas

  • La difficulté à se repérer entre les différentes scènes des tableaux.
  • La fin, avec toutes ces questions sans réponses.

Rédaction : Thoanny
Correction : Deathmortus - Rousskass

steam découverte the almost gone jeu indé

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire