Img 20160819 165356 compressed

On a testé : DropZone

Très vite l'information passe entre tous les membres de l'équipe : on obtient un siège de camping après le test de Dropzone ! Face à cet argument imparable partagé par les premières testeuses Myalesca et Ayana, le reste de l'équipe et moi-même n'avons pu  nous empêcher d'aller l'essayer; entendons le jeu et non la chaise pliante.

DropZone est un jeu de stratégies en temps réel novateur misant sur des batailles courtes contre des adversaires humains. Depuis les débuts de son développement dans une cave, le jeu a bien évolué et même si ses influences semblent venir en partie de "Starcraft 2", l'approche utilisée offre un jeu à l'expérience passionnante.

Img 20160819 165235 compressed

Me voilà dans la file du stand plus qu'impressionnant de part sa structure et, après avoir rempli un formulaire d'accès à une newsletter, j’attends impatiemment mon tour en profitant d'une vidéo sur écran expliquant diverses techniques de combat avancé. L'attente est courte et nous entrons dans un espace cinéma où une première vidéo nous explique le scénario du jeu et ses bases qui nous seront utiles à la partie que nous allons pouvoir disputer dans la suite de la visite.

Année 2 159, les opérations minières d'Europe (un satellite de Jupiter) sont interrompues suite à l'émergence d'aliens, les Kavash du sous-sol du satellite. Les joueurs mènent une équipe de 3 véhicules chargés de récupérer des noyaux pour les ramener en orbite.

Choisissez 3 véhicules de combat totalement personnalisables (un offensif, un tank et un support), 3 pilotes aux capacités uniques et atterrissez sur le champ de bataille pour un duel de 15 minutes. Faites preuves de vitesse et de stratégies pour ramener à l’émetteur autant de noyaux que possible en exterminant les Kavash tout en empêchant votre adversaire de faire la même chose.

Enfin la phase de test arrive et comme nous sommes un nombre impair je me retrouve en jeu contre un développeur au lieu d'un visiteur de la Gamescom. Un autre membre du staff est là pour m'épauler et la présence continue de l'un d'entre eux pour chaque matchs de deux joueurs (20 matchs soit 40 joueurs simultanément ici) permet d'être rapidement à l'aise avec le jeu, ce qui n'est pas le cas de tous les tests des autres stands. Il y a beaucoup de stands de la Gamescom où même après avoir joué au jeu 20 minutes, vous ne savez pas mieux jouer que quand vous vous êtes installés. Ce n'est clairement pas le cas ici et je suis constamment aidé dans ma découverte, c'est un très bon point.

La personnalisation des véhicules m'est expliquée en détails tout en m'invitant à prendre la configuration proposée de base pour ce test, ce que je comprends très bien et accepte sans soucis. Cette personnalisation semble offrir des possibilités infinies et je vois déjà où je pourrais passer le plus clair de mon temps sur ce jeu. Je choisis mes 3 pilotes, découvre 3 objectifs secondaires qui me feront gagner des points bonus, en plus de ceux obtenus pour chaque noyau Kavash. Et voilà ma plateforme spatiale qui atterrit marquant ainsi le début du match.

Vous l'aurez compris, vous avez peu de temps pour faire 15 points. Alors ne traînez pas ! Sur la carte 5 objectifs indiqués :

  • la zone de départ : aussi appelée base permet de regagner sa vie,
  • des zones de guet captables par simple présence et permettant de voir cette partie de la carte,
  • des zones de pop d'une gueule de Kavash qui lâchera 1 noyau puis reviendra après quelques temps avec un niveau supérieur lâchant d'avantages de noyaux.
  • des zones de boss qui me sont inconnues mais qui nécessitent un niveau supérieur pour être visitées. Mon accompagnateur m'invitant à éviter cette zone dès le début du combat.
  • le point central : l'émetteur qui permet d'envoyer 1 noyau à la fois, que ce soit vous ou votre adversaire.

Et là réside toute la stratégie: vous faites la même chose chacun de votre coté et ne pourrez vous empêcher de vous croiser au centre de la carte pour émettre vos noyaux. Chaque véhicule peut porter 1 noyau. Sachez qu'il est également possible d’interrompre le chargement dans l'émetteur de l'adversaire afin de ralentir sa progression, le tuer ou récupérer son noyau. Car oui vous pouvez récupérer les noyaux adverses !

Début de partie tranquille, je prends le temps de découvrir mes 3 acolytes et leurs compétences et aptitudes grâce à mon accompagnateur. Mon tank a un stun de masse et un mur de renvoi, mon offensif distance a une grande portée et de larges AoE et mon soigneur peut soigner mais attention, sa zone soigne autant les alliés que les ennemis, une particularité à ne pas négliger.

La première rencontre se fait au centre (ce qui sera sûrement souvent le cas dans toutes les parties) et alors que je charge un noyau, l'ennemi arrive pour faire de même. Fort orienté défense l'ennemi prend son temps et me laisse finir le chargement de mon noyau alors que nous échangeons quelques coups et projectiles. Enfin ce dernier prend ma place et commence à charger un noyau, je décide de la jouer offensive et engage toutes mes forces dans la bataille en l'empêchant par la même occasion de gagner son point. La victoire de ce duel est mienne et je repars dans ma partie de carte chercher de nouveaux noyaux en tuant une gueule Kavash.

La partie avance 9-9 mes pilotes voient leurs capacités améliorées au fil des combats livrés et je découvre que les Kavash sont de plus en plus longs à tuer. Ces derniers lâchent même au moment le plus avancé de la partie jusqu'à 3 noyaux. J'utilise une technique de roulement de mes véhicules permettant de garder toujours au moins 2 de ces derniers sur l’émetteur pendant que le 3ème ramène un noyau. D'une grande efficacité j'enchaîne les chargements et empêche à plusieurs reprise l'adversaire de faire de même en lui infligeant de lourdes pertes et en allant même jusqu'à détruire 2 de ses véhicules et en repoussant le troisième de plus en plus vers sa base. C'est lors d'une de ces actions que je découvre que mon adversaire a fait le choix de garder des noyaux dans sa base. Ni une ni deux mes véhicules s'en emparent afin de prendre une avance de points déterminante 13-10. Le timer vient clore cette partie sur ma victoire.

Vous l'aurez compris, il n'y aucune construction à faire et l'accent mis ainsi sur les combats pousse ce jeu vers le type Moba. Les affrontements sont très clairs et relativement détaillés, aucune compétence ne semble pouvoir détruire d'un seul coup l'opposant et le nombre important de ces derniers, nécessaires à la destruction d'un véhicule, fait de chaque bataille un véritable affrontement et permet un apprentissage progressif mais rapide. Par exemple, j'ai très rapidement appris à étourdir l'adversaire pour récupérer ses noyaux.

L'ensemble des règles va vous forcer à prendre constamment des décisions. Prendre plus ou moins de noyaux ? Se cacher de vos adversaires ou visiter son coin de la carte pour lui voler des noyaux ? Tenir le point central et attendre l'ennemi ou être mobile ? Le jeu vous tient en haleine et c'est forcément pour le meilleur.

Ce jeu fort surprenant permet en tout cas en 1 contre 1 ou en 2 contre 2 des parties endiablées qui plairont à un grand nombre d'entre vous et surtout aux fans de MoBA. Ces parties d'une prise en main rapide promettent aussi par la personnalisation des pilotes et des véhicules une envie de jeu constamment renouvelée. Il reste à espérer que l'équilibrage sera au cœur des préoccupations des développeurs avec la sortie du jeu prochaine, ce dernier étant actuellement en bêta. Nous n'avons qu'une dernière chose à dire : ce MoBa STR est très prometteur !

La partie se termine et une photo devant une statue nous est proposée afin de pouvoir participer à un concours. Enfin, nous recevons le saint grâal : La chaîse pliante de camping qui, l'avenir nous le dira, nous sera d'une infinie utilitée avec les files qui s'annoncent devant les autres stands.

Nous avons aussi réussi à récupérer de nombreux codes bêta alors si ce jeu vous intéresse n'hésitez pas à nous envoyer un mail ou à nous laisser un petit commentaire.

L'avis du reste de l'équipe

Reegar

  • Points positifs :
    • Formule novatrice pour un STR
    • Beaucoup de customisations
    • Grande profondeur de gameplay
  • Points négatifs :
    • Difficile à prendre en main
    • Aucune macro comme un rts classique
    • Micro très difficile par rapport à un moba

Myalesca

  • Points positifs :
    • Facile à prendre en main pour un débutant
    • Pas trop d'effets spéciaux, ainsi nous pouvons voir ce qu'il se passe en jeu

Source image : Site officiel & nos photos de la Gamescom

LBM news GW2 Le Bus Magique Guildwars 2 Gamescom zone dropzone drop gameforge

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

waldolf

Salut à toi !

Est-ce que ça sera un jeu exclusivement multi, ou il y aura un mode solo (simple joueur VS IA) ?

Aucune idée pour ça.
Les parties durent 15 minutes, des différents timers sont prévus ?

Aucune idée pour ça également.
D'autres cartes ? (Au final hein, pas pour la béta^^)

Oui, au moins 2 =)
La béta est déjà accessible ou faut attendre un peu ?

Elle est accessible, je vous envoie un code par mail =)

Gildraen
  • 2. Gildraen | 27/08/2016

J'avais déjà vu le Trailer avant, mais comme tu nous le décris ici, ça donne vachement envie d'y jouer.
Est-ce que ça sera un jeu exclusivement multi, ou il y aura un mode solo (simple joueur VS IA) ?

Les parties durent 15 minutes, des différents timers sont prévus ?
D'autres cartes ? (Au final hein, pas pour la béta^^)

La béta est déjà accessible ou faut attendre un peu ?
en tout cas, je serais heureux de pouvoir le tester ce jeu, qui à l'air bien sympa ^^

Ajouter un commentaire